Avec la multiplication des appareils de communication sans fil, nos lieux de travail et d'habitation sont désormais envahis par les ondes électromagnétiques.

   
FAUT-IL S'EN INQUIETER ?
         

 

Téléphones d'intérieur sans fil. > 100 V/m à 1 cm

En communication, les combinés Dect émettent des champs aussi puissants que ceux des mobiles GSM, et selon les rapports de l'OMS, les bases Dect émettent en permanence un champ puissant (10 V/m à 20 cm), même quand il n'y a pas de communication !

               

Interphones pour bébés. > 8,5 V/m à 20 cm

Appareils destinés à écouter, à distance, les bruits des jeunes enfants pendant leur sommeil, les résultats obtenus par l'OMS indiquent que ces interphones émettent 8,5 V/m à 20 cm ! Une mesure inquiétante quand on sait que de nombreux tissus humains sont particulièrement perméables chez les enfants...

           
 

Claviers et souris sans fil. > 30 V/m à 1 cm

Selon l'OMS ces périphériques sans fil produisent des champs importants (26 V/m à 1 cm pour un clavier, et 30 V/m à 1 cm pour une souris), ce qui semble d'autant plus inquiétant qu'on les utilise pendant de longues périodes, et de façon très rapprochée. L'OMS précise toutefois que le D.A.S* de ces périphériques est extrêmement faible (inférieur à 0,005 W/kg). Rien à voir, donc avec les téléphones mobiles ! (*- Débit d’Absorption Spécifique, ne doit pas dépasser 0,08 W/kg sur l'ensemble du corps et 2 W/kg pour la tête et le tronc)

             
       
               
                     

Mobililes GSM. > 100 V/m à 1 cm

Pendant une communication, un téléphone GSM produit un champ puissant, atteignant 100 V/m à 1cm (collé à l'oreille). Une valeur d'autant plus élevée que le D.A.S, qui indique la quantité d'énergie radio fréquence absorbée par le corps humain de certains modèles frôle le maximum fixé par la loi (2 W/kg au niveau du tronc et de la tête.)...

 
                 
                       
     

Périphériques Bluetooth . > 0,1 V/m à 1 m

Comme les modules Wi-Fi, les appareils Bluetooth gênèrent des champs électromagnétiques très faible, avec seulement 0,5 V/m à 50cm

Routeur Wi-Fi. > 1,2 V/m à 1 m

Du fait de leur faible puissance d'émission, les routeurs Wi-Fi gênèrent des champs de faible intensité. Un portable Wi-Fi lorsqu'il émet au maximum de son débit, peut atteindre tout de même 6 V/m à 50 cm. Seulement nous sommes entourés d'émetteurs Wi-Fi, et tous s'additionnent. Attention, ne pas s'intercaler entre l'émetteur et le récepteur Wi-Fi, rien n'est anodin, penser à le désactiver si non utilisation.

                 
                 
                       

Au bureau comme à la maison, en ville comme à la campagne, nous baignons dans un véritable bouillon d'ondes électromagnétique, (émetteurs de télévision, de radio, de téléphonie mobile, mais aussi : téléphones d'intérieur sans fil [Dect], Wi-Fi, Bluetooth ou encore les interphones pour bébé...)

En France, le décret du 3 Mai 2002 fixe de manière très précise les limites d'exposition du public, en fonction de la fréquence des ondes. Le seuil officiel est ainsi fixé à 41 V/m pour le GSM900 (900 MHz), 58 V/m pour le Dect ou le GSM 7800 (1800 MHz) et 61 V/m pour les ondes Wi-Fi ou Bluetooth, dont la fréquence ne dépasse pas les 2 GHz.

   

Ces limites sont-elles trop élevées ? On peut légitimement se poser la question quand on sait que certains appareils électroniques (notamment les appareillages médicaux comme les pacemakers, par exemple...) peuvent ne plus fonctionner normalement au-dela de 3 V/m

En pratique il semblerait que le Wi-Fi pose moins de problèmes que le GSM. L'exposition pendant un an aux ondes d'une borne Wi-Fi équivaut à une conversation de vingt minutes avec un téléphone GSM collé à l'oreille.

     

Un organisme français reconnu d'utilité publique (www.sante-radiofrequences.org) se consacre à l'étude des effets de ces ondes, et souhaitons que, comme le stipule la mission qu'elle s'est fixée, elle informe objectivement les citoyens des risques potentiels que ceux-ci encourent.

     
Petit rappel de physique

Les ondes électromagnétiques sont produites par les variations d'un champ électrique et d'un champ magnétique. Comme toutes les ondes, elles se caractérisent par une fréquence qui correspond à un nombre de cycles par seconde et s'exprime en Hertz (Hz). Les ondes utilisées dans la quasi-totalité des systèmes de communication et de diffusion (télévision, radio, radar, satellite, téléphonie mobile, Wi-Fi, Dect, etc.) appartiennent à la gamme dite des "radiofréquences". L'intensité du champ magnétique produit par une onde en un endroit donné (à une certaine distance d'une source, donc) s'exprime en volts par mètre (V/m).

Pour plus de renseignement, visiter les sites suivants.

 
  • http://www.next-up.org/intro3.php
    • http://riimem.blogspirit.com/
  • http://www.guerir.fr/magazine/telephones-
    portables/appel-precaution-utilisation-telephones-portables